• Enlever le ragréage du salon

    enlever ragréage

    Ce week end, comme prévu, nous nous sommes attaqués au décollage du ragréage du salon. On savait que ça serait complexe puisque Ben avait testé la semaine dernière, mais en vrai c'est HORRIBLE.

    La majeure partie du ragréage ne s'enlève pas, il faut gratter comme des dingues pour retirer 3 cm². Du coup, petit coup de déprime quand même surtout que les voisins nous mènent la vie dure. Au premier coup de maillet (sur un couteau de peintre), le voilà qui hurle comme un animal. Et même quand on essaie de faire le moins de bruit possible, il craille. Il faut dire que ça doit lui faire un sacré barouf mais on y peut rien, ya pas d'autre choix possible. 

    On a donc pu travailler que samedi car dimanche le bruit est proscrit, et j'ai a peine essayé d'enlever un morceau qu'il était déjà en train de crier.

    On pense avoir fait la moitié du travail, mais la moitié la plus facile. Le week end prochain on mettra un mot sur la porte pour leur annoncer qu'on va faire du bruit (ils auront moins le droit de râler) et on attaquera le reste au maillet+ au rabot.

    Voilà quelques images de près ... c'est un peu déprimant.

     

     

     

     

     

     

     

    Une petite dernière de l'endroit où on a réussi à enlever le plus du ragréage.

    enlever ragréage

    Puis, petite photo des déchets ... et dire qu'on avait réussi à ne plus avoir de sac poubelle dans le séjour! Ca aussi c'est déprimant.

    enlever ragréage


  • Commentaires

    1
    RG
    Vendredi 9 Mars 2012 à 00:10

    Salut les courageux, j'avais pressenti la difficulté en posant les radiateurs...


    Il me vient à l'idée d'essayer de ramollir les plaques de regréage au décapeur thermique ??? mais c'est peut-être idiot ???


    Pour le voisin, avez vous essayé de taper en rythme avec de la musique dont on dit qu'elle adouci les moeurs ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :